La question, choisir une bonne imprimerie, et sa réponse paraissent tellement aller de soi qu’on ne se pose plus la première et que ça évite de formuler la seconde. La bonne imprimerie, c’est naturellement celle à laquelle je m’adresse habituellement ou celle que l’on m’a recommandée. La préférée de mon entourage ou des socios de mes réseaux préférés.

C’est toujours mieux que le hasard et de s’en remettre à une bonne pioche. Ce qui est, avouons-le, le cas le plus fréquent. Pourquoi ?

Parce que si on prend la peine de regarder comment se fait le choix d’une imprimerie, on se rend vite compte que son fondement est tout, sauf rationnel. Et, une fois qu’on a choisi dans ces conditions ; on ne peut plus émotionnelles ; c’est forcément bien. Alors comment faire pour choisir réellement la bonne imprimerie ?

 

Comment fait-on habituellement pour choisir ?

Les conditions habituelles du choix

Avant donc de voir comment choisir réellement une bonne imprimerie, il n’est pas inutile de s’arrêter un instant sur la manière dont on procède habituellement pour faire un choix. Là, le maître mot est l’adverbe habituellement. En effet, la plupart des choix se font sans y penser.

Le pilotage y est automatique. Il est de la même nature que celui qui fait emprunter la même route à un conducteur sans même qu’il s’en aperçoive, alors qu’il veut en changer. 

Autrement dit, quand il s’agit de faire un choix, la nature ayant horreur du vide et le cerveau, de l’indécision, les choses se déroulent de telle façon que le choix demandé est vite fait. Raison pour laquelle, on en revient toujours à la première impression, même si, en apparence, on prend son temps. Or, qu’est-ce qui opère dans ces cas-là ?

 

Exemples de facteurs habituels de choix

  • La force de l’habitude :  j’ai toujours fait comme ça.

 

  • L’instinct grégaire : les autres font comme ça. 

 

  • La rumeur : on m’a dit que c’était bien de faire comme ça.

 

  • La fausse analyse : ce qui compte, c’est le prix, le prix et le prix.  Ou autre chose. 

 

  • La directive : il faut faire comme ça. Point barre.

 

  • L’attirance : j’aime ce qui est rouge et le site web de ce fournisseur est rouge.

 

  • Etc. A chacun de trouver les vraies raisons de ses choix. C’est fou ce qu’il y en a.

 

Qu’est-ce qu’un critère de choix pour bien choisir un bien ou un service ?

Faire un bon choix, quel que soit son objet, est d’abord une question de critères. Et qu’est-ce qu’un critère ? C’est une caractéristique attendue de l’objet désiré qu’on juge indispensable.

Disons-le d’emblée. Une seule, c’est manifestement, insuffisant. Une liste qui n’en finit pas, c’est trop. Tout aussi manifestement.

Le prix

Donc, se focaliser sur le prix ;  la variable fétiche des économistes ; et uniquement sur le prix, d’un objet et en faire le seul critère de choix ne peut que conduire à une mauvaise pioche. La plus petite réflexion suffit pour s’apercevoir que derrière un prix, pour une même chose, il y a des biens et des services extrêmement différents. 

 

Le prix
Le prix

 

Comme le dit un philosophe : 

Le prix ne dit jamais la valeur des choses. Il n’est, en réalité qu’un signal dans le cadre du système d’échangeabilité économique des biens, pas plus, pas moins.

Autrement dit, il ne faut pas confondre la valeur avec le prix du service d’impression.

 

Le produit ou le service idéal

Pour être certain de ne pas se tromper, là, l’idée, c’est de rechercher le produit ou le service qui a toutes les qualités. Petit florilège des critères pour trouver cet objet ou ce service rare. Il faut qu’il soit, naturellement et entre autres, pas cher, superbe, épatant, noble, enviable, solide, etc.

Bref, une Rolls-Royce au prix d’une 2 CV.

 

une Rolls-Royce
Une Rolls-Royce sera t’elle trouvé au prix d’une 2CV ?

 

Faire le point sur ses besoins

Evidemment, une bonne liste de critères se situe entre ces deux extrêmes. Ce qui suppose de faire un tri. Et ce tri suppose lui-même qu’on ait fait, au préalable, une revue de ses besoins.

Autrement dit, qu’on ait commencé par se demander pourquoi on a besoin de ce produit ou de ce service. Ce qui revient à dire, très crûment : pour quoi faire, ce produit ou ce service ? 

Mais, même là, c’est encore aller trop vite en besogne. En effet, la réflexion sur le besoin doit précéder celle sur le produit ou le service. De fait, avant de se demander à quoi ça peut donc me servir, il faut se demander de quoi on a réellement besoin. Logique, non ? 

Ce qui donne ça. Par exemple. Tiens, il faut que je dise à tout le monde que je vais bientôt faire une promo. Ça, c’est le besoin. Bon, très bien.

Alors comment faire ? Le crier sur les toits ? Pas commode. Faire de la pub à la télé ? Hors de prix. Faire un flyer ? Ah, ça, je retiens. Oui, mais où et comment ? Bon, maintenant, il est temps de voir comment choisir une bonne imprimerie.

 

Marche à suivre pour choisir une bonne imprimerie 

Partons du principe que le besoin a été clairement identifié et prenons le cas d’un petit commerce de restauration qui veut faire savoir que, désormais, on peut lui acheter des plats à emporter et les commander sur son nouveau site web.

Dans un premier temps, il peut se dire que son site web suffit à tout. L’internaute affamé va cliquer sur google et hop ! son nom va apparaître, immédiatement, en haut de la page. Tout le monde sait bien qu’il ne va pas en être ainsi avant longtemps. Surtout, s’il ne fait aucune optimisation SEO. Et, même. Pour réussir dans ce domaine, il faut persévérer. Et en attendant, se choisir une bonne imprimerie.

 

Marche à suivre pour choisir une bonne imprimerie 
Marche à suivre pour choisir une bonne imprimerie

 

Définir son besoin

Donc, il lui faut faire savoir que son site existe. Et, dans un deuxième temps, il va nécessairement penser à, au moins, deux procédés : l’affichage et la distribution de flyers. Les deux impliquent le recours à un imprimeur, mais lequel choisir ? Pour cela, il lui faut préciser ce qui est important pour lui. Il est alors utile de dresser la liste de ce qu’il veut. Par exemple, je veux: 

  • Qu’on me remarque.
  • Dire comment faire pour commander mes plats.
  • Que ça ne me coûte pas trop cher.
  • Être livré rapidement.
  • Ne pas être déçu du résultat.
  •  

Faire une liste de critères de choix

Voilà 5 critères dont il est difficile de dire que l’un est plus ou moins important que l’autre. A quoi sert, par exemple, de faire une affiche pas cher qui ne se remarque pas ?

Ou encore. Pourquoi se lancer dans une réalisation difficile à contrôler et dont l’exécution se révèlera désastreuse ? Et que dire d’une livraison qui n’en finit pas d’être retardée parce qu’elle est expédiée, notamment, de Bulgarie ?

Qu’on se rassure, on n’a rien contre la Bulgarie ; c’est très beau ; mais, c’est loin quand on veut y faire faire des affiches pour une devanture qui se trouve dans une ville en France.

Bref, tout compte. Par conséquent, choisir une bonne imprimerie implique de comparer les services proposés par chacune des imprimeries retenues sur chacun de ces points. Autrement dit, en particulier, sur : 

  • L’originalité.
  • Le design.
  • Le prix.
  • Les modalités de livraison.
  • Le contrôle qualité.

 

Faire une liste d’imprimeries à comparer

Il va de soi qu’on a pris également la peine de faire également une liste de différentes imprimeries. Mettons, au moins 5. Naturellement, il faut s’arranger pour qu’elles soient, tant qu’à faire, bien différentes les unes des autres.

En général, sur cette liste on va trouver une ou deux imprimeries proches géographiquement du restaurateur ; en poursuivant avec cet exemple ; et deux ou trois imprimeries on line. C’est largement suffisant. 

A partir de là, il convient de confronter chacune des imprimeries sélectionnées à sa liste de critères et de noter, en face de chaque point, ce que chacune peut apporter de valable.

Prenons le prix. L’imprimerie on line bellaprint ; c’est une invention de notre part ; propose ses affiches et ses flyers à des prix incroyables. Super ! Mais, à y regarder de près, leur design est très banal. Comme quoi, il ne faut pas se fier au nom.

 

 

Sans doute, c’est la raison pour laquelle elle ne propose aucun BAT. Et, tiens, en regardant « les petites lignes », on apprend que bellaprint sous-traite la réalisation de ses commandes à une imprimerie située dans un pays de l’Est. 

Aeroport Ukraine
Aeroport Ukraine

Mmmhm ! Tout cela n’est guère engageant et le prix, finalement, n’est plus aussi attractif. Et ainsi de suite pour chacun des critères définis et chacune des imprimeries sélectionnées. En général, on est surpris par le résultat.

Si on s’en tient au prix, par exemple, on s’aperçoit que, l’un dans l’autre, une imprimerie avec des prix concurrentiels, sans être les plus bas du marché, peut être beaucoup plus avantageuse avec ses autres services, accompagnement par des graphistes professionnels, BAT, livraison express, comme peut l’être, par exemple, une imprimerie on line telle que PrintBasPrix, qu’une imprimerie de Toulouse n’offrant, en définitive, que des prix très bas.

 

Dernière étape avant de choisir une imprimerie

On y est presque. On est sûr d’avoir trouvé l’imprimerie idéale. Celle qui va répondre exactement à ses besoins et qui satisfait à tous les critères que ces besoins ont déterminé. Mais, il est recommandé de faire une dernière démarche avant d’arrêter définitivement son choix. Il y a des « détails qui tuent » ou, au contraire, qui rassurent sur la qualité de l’entreprise à laquelle on a l’intention de s’adresser. Comme, par exemple :

  • Le type de matériel qu’elle utilise.
  • Les qualifications de son personnel.
  • Sa localisation.
  • Son ancienneté. 
  • La qualité de son site web et de son blog,
  • Ses certifications.
  • Ou encore, son souci de limiter son empreinte environnementale. 

En général, on trouve ces informations en bas de la page d’accueil ou en bas d’une page produit telle qu’une page affiche ou une page flyer

 

En résumé

Pour choisir une bonne imprimerie, il faut commencer par se défaire de ses habitudes et se demander quel besoin on veut satisfaire.

Le fait de savoir ce qu’est ce besoin permet de déterminer, quasi automatiquement, quels doivent être les critères de choix. L’autre chose à faire, c’est d’établir une liste de fournisseurs offrant des propositions différenciées. Et puis, on confronte les deux et on note. 

Ce n’est qu’à l’issue de ce processus qu’on peut avoir la certitude de choisir la bonne imprimerie. Et, ajoutons, qu’après cela, on l’est d’autant plus, si le fournisseur retenu est en plus, par exemple, bien installé, soucieux de son empreinte environnementale et présente d’autres caractéristiques générales, auxquelles on tient, même si elles sont sans rapport direct avec le service demandé. 

Enfin, si ce fournisseur, cette imprimerie est une imprimerie professionnelle qui, de surcroît, offre tous les services et produits, papier en tête, cartes de visite, impression de brochures, objets publicitaires, etc, alors banco ! Il n’y a plus à hésiter. Il ne reste plus qu’à remplir son panier ou à demander un devis. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *