Il s’agit là d’une question aussi importante que celle du choix du mode colorimétrique. De fait, le choix de la résolution d’un document, et pour tout dire, de la résolution d’une image, car c’est de cela dont il s’agit essentiellement, a des conséquences comparables en matière d’impression. Satisfaction, en cas de bon choix, insatisfaction, en cas de mauvais choix.

Et dans ce domaine, comme dans d’autres, mieux vaut prévenir que guérir. Autrement dit, mieux vaut avoir créé son document avec la bonne résolution avant de transférer son fichier à l’imprimerie. Mais, au fait, c’est quoi la résolution d’une image ?

 

Qu’est-ce que c’est que la résolution d’une image ?

Pour aborder la question de la résolution d’une image, il faut commencer par en comprendre le mécanisme. C’est très simple, c’est un des paramètres-clefs dans le choix, par exemple, d’un nouveau smartphone.

Ah bon ? Hé oui, quand on est dans ce cas, une des premières choses qu’on regarde, c’est si la fonction photo possède suffisamment de pixels. En général, on ne sait pas très bien ce que sont ces pixels, mais on a compris que plus il y en a, plus les photos qu’on prend sont de bonne qualité.

Et c’est quoi la bonne qualité d’une photo ? Mais, sa netteté, ou plus exactement, sa définition, bien sûr ! Comme les pixels sont des points de couleur pour une dimension donnée, c’est-à-dire en hauteur et en largeur, plus il y en a, plus c’est net, plus la photo est bien définie. Mais, la définition d’une image, ce n’est pas encore sa résolution. 

Pour arriver à la résolution, on part toujours des pixels, mais on s’intéresse, d’abord et avant tout, à leur concentration sur une surface donnée. Par convention, la surface est exprimée en pouce, l’unité de mesure traditionnelle dans le monde anglo-saxon.

On va donc dire qu’une image a une résolution de x PPI, pour x Pixels Per Inch.  Mais, on dit aussi x DPI, pour x Dots Per Inch.  Et encore, x PPP pour Points de couleur ou Pixels Par Pouce, si on préfère le français.

 

Choix de la meilleure résolution pour imprimer une image

Au fond, c’est la seule chose qui importe. De ce point de vue, on a deux méthodes : une simple et une autre, un peu plus complexe. 

Choisir simplement une résolution d’image

Le principe est simple. Si la résolution d’une image d’ordinateur est normalement de 72 DPI, celle d’une image imprimée est de 300 DPI. CQFD. La norme 300 DPI pour la résolution d’une image imprimée, c’est comme le mode colorimétrique CMJN.

 

Choisir simplement une résolution d'image
Choisir simplement une résolution d’image

 

Et comme ce qui est bon pour les écrans d’un site web, ne l’est pas pour son catalogue imprimé, il faut donc suivre les procédures de conversion proposées par les menus des logiciels de PAO utilisés, Photoshop, Illustrator ou Indesign, par exemple. Et cela, si possible, dès la création des documents.

 

Pourquoi cette différence de DPI ? La raison est la même que pour la différence de mode colorimétrique. RVB, dans un cas, CMJN, dans l’autre. En effet, une image avec une résolution de 72 DPI est plus rapide à télécharger qu’une autre avec une résolution de 300 DPI.

 

Faire un choix raisonné de résolution d’image 

Le problème, c’est qu’on n’a pas toujours les images qu’il faut, c’est-à-dire celles avec une bonne résolution. Imaginons que notre site de barbecue veuille imprimer de superbes photographies des plats grillé. On veut du 300 DPI, voire même plus, tant qu’à faire, mais l’auteur de la photo ne nous envoie que du 72 DPI, et même moins ! Cela tombe mal, parce que c’est précisément cette image, avec une faible DPI, qu’on veut imprimer, et on n’en a pas d’autre ! 

D’abord, commençons par dire, qu’on n’a pas besoin d’une résolution avec une DPI supérieure à 300. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à l’œil nu, on ne fait pas la différence. Ce n’est que pour les DPI inférieures à 300 qu’on peut se rendre compte que l’image manque de netteté. Et encore ! Tout dépend de la distance à laquelle on la regarde ! Ou encore, de sa dimension

 

DPI en fonction de la distance

La netteté d’une image vue à 35 cm de distance n’est évidemment pas la même que si cette image est vue à plus de 2 ou 3 mètres. Autrement dit, vue à 3 m, une image avec une résolution de 300 DPI n’apporte rien de plus que la même image avec une résolution inférieure de moitié.

En effet, de loin, l’œil humain envisage toujours les choses globalement et ne perçoit pas les détails. On peut donc afficher, sans grand risque, des images réalisées avec une résolution inférieure à 300 DPI, si le lieu où elles sont affichées empêche de les voir de près.

C’est notamment ce qui se passe avec les affiches grand format collées sur les grands panneaux routiers 4 x 3 m. 

 

DPI en fonction de la distance
DPI en fonction de la distance

 

DPI en fonction de la taille

Autre phénomène à prendre en considération, celui de l’effet d’une variation de taille sur la résolution d’une image. On peut ainsi accroître la résolution d’une image en diminuant simplement sa taille. Ainsi pour conserver une résolution de 300 DPI, on a besoin de :

À partir d’une telle table de correspondance, il est facile de voir quel format adopter suivant la netteté de l’image qu’on veut imprimer et celle de l’impression qu’on veut obtenir.

 

Faire appel à un imprimeur professionnel

En matière d’impression, on peut faire beaucoup de choses par soi-même. Et c’est tant mieux. Cependant, si on a le souci de la qualité et qu’on n’a pas de formation dans le domaine graphique, mieux vaut faire appel à un imprimeur professionnel et prendre le temps de bien le choisir. 

Si on suit ses conseils pour transmettre le fichier du document à imprimer dans de bonnes conditions, de même qu’éventuellement ceux de son équipe de graphistes, en matière de trame d’imprimerie et de design, l’étape cruciale du bon à tirer ne pourra que très bien se passer et aboutir à la réalisation d’un document donnant entière satisfaction.

À l’inverse, que de temps perdu et d’insatisfaction potentiels !

 

Faire appel à un imprimeur professionnel
Faire appel à un imprimeur professionnel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *