Qui ne connait pas le nom du fondateur d’Apple ? Steve Jobs est un génie de l’informatique et de l’entrepreneuriat. Il a fait fortune en fondant la marque Apple.

Quelles leçons pouvons-nous tirer de ce grand maître du marketing ? Et si Steve Jobs était encore en vie, quel serait son avis sur les stratégies des petites entreprises en 2019 ? C’est ce que nous allons tenter de voir dans cet article.

 

Steve Jobs, une icône du monde de l’entreprise et un visionnaire

Pour bien comprendre la philosophie de Steve Jobs, il faut avant tout connaître l’homme derrière la marque à la pomme.

Un surdoué dès son plus jeune âge

Steve Jobs a un parcours de vie pour le moins fascinant. Ce génie de l’informatique est né à San Francisco (Etats-Unis) en 1955.

Issu de l’union d’un étudiant syrien et d’une étudiante américaine catholique, il ne grandit pas avec ses parents légitimes. Le petit Steve est adopté par un couple américain, Paul Reinhold Jobs et Clara Hagopian.

Le garçon grandit en Californie et devient très jeune un passionné d’électronique. A l’âge de seulement 13 ans, il contacte directement le président de l’entreprise Hewlett-Packard et décroche un job d’été.

Lors de ses études secondaires, Steve Jobs rencontre Steve Wozniak qui deviendra son meilleur ami et son acolyte au travail. L’adolescent n’est pas très assidu à l’université et décide d’abandonner ses études, en pleine mouvance hippie.

 

Le premier Apple construit dans un garage

En 1974, Steve Jobs est embauché par le studio de conception de jeux vidéos Atari. A l’aide de son ami Steve Wozniak, il conçoit le circuit électronique du jeu Breakout.

Toutefois, cela ne suffit pas aux deux jeunes hommes qui rêvent de monter leur entreprise et d’aller plus loin dans le monde de l’informatique. En 1976, ils créent la société Apple Computer Company, après avoir fabriqué leur premier prototype d’ordinateur.

 

Steve Jobs..du circuit imprimer à stratège entrepreneurial
Steve Jobs..du circuit imprimer à stratège entrepreneurial

 

Fait amusant, ils n’ont pas l’argent pour louer un local et travaillent dans le garage de Steve Jobs. Cela ne les empêche pas de créer l’Apple 1, puis l’Apple 2. Ce dernier modèle est commercialisé en 1977 aux particuliers et obtient vite un grand succès.

 

La montée en puissance d’Apple

Apple est une des premières entreprises à vendre des ordinateurs personnels à grande échelle. La société connaît une croissance extraordinaire et entre en bourse trois ans plus tard.

A seulement 25 ans, Steve Jobs est déjà multimillionnaire ! Les deux entrepreneurs continuent sur le chemin de l’innovation et créent l’ordinateur Macintosh avec une souris en 1984.

Ce modèle est très populaire auprès du grand public, notamment grâce à un spot télévisé réalisé par Ridley Scott, sous la houlette du directeur général John Sculley. Malheureusement, les conflits s’accumulent au sein d’Apple entre John Sculley et Steve Jobs. Ce dernier finit par quitter l’entreprise en 1985.

 

Les plus grandes réussites de la marque à la pomme

Steve Jobs lance alors une autre entreprise, NeXT Computers. Peu connue du grand public, la société est toutefois à l’origine de petites révolutions dans le monde de l’informatique.

En 1986, Steve Jobs rachète ce qui deviendra le studio d’animation Pixar. C’est le producteur délégué du célèbre film d’animation Toy Story.

Dix ans plus tard, coup de théâtre : Apple achète NeXT Computers et Steve Jobs redevient directeur général de la marque à la pomme. Ses idées de génie remettent l’entreprise sur le chemin de la réussite.

Les succès commerciaux internationaux s’enchaînent : l’iMac en 1998, l’iPod et la plate-forme musicale iTunes en 2001, les Apple stores en 2003… Une des plus belles réussites d’Apple, c’est bien évidemment la sortie du premier iPhone en 2007, suivi par de très nombreux modèles au fil des ans. L’iPad, dévoilé en 2010, est aussi un vrai succès. 

Steve Jobs décède le 5 octobre 2011, à l’âge de 56 ans, d’un cancer du pancréas. Il aura réussi à placer Apple sur le podium des entreprises les plus populaires et les plus lucratives au monde grâce son intuition, sa créativité et son bon sens.

 

Les meilleurs conseils marketing à retenir de Steve Jobs

Steve Jobs est devenu un modèle dans le monde de l’entreprise grâce à son excellent pilotage stratégique. Comment a-t-il réussi à amener Apple au plus haut niveau ?

Grâce à une philosophie intelligente et qui a porté ses fruits. Voici les leçons à retenir de Steve Jobs pour inspirer les stratégies des petites entreprises en 2019.

 

Croire au succès de son affaire

L’expression « croire en ses rêves » peut paraître un peu mièvre, mais elle a pourtant beaucoup de sens ! La biographie de Steve Jobs le prouve bien, lui qui est parti de rien en construisant des ordinateurs dans son garage avant de rencontrer un succès mondial.

Même si vous avez une petite entreprise familiale ou que vous travaillez seul, vous pouvez faire fructifier votre négoce de manière exponentielle. Steve Jobs affirmait souvent que chacun avait droit à ses chances et qu’il n’était pas besoin d’être sur-diplômé ou riche pour réussir.

Vous ne sortez pas d’une grande école de commerce ? Cela ne vous empêchera pas d’être un très bon gestionnaire de TPE.

Et, qui sait, peut-être pourrez-vous passer d’une TPE à une PME puis à un grand groupe…

 

Le carré de Steve Jobs

Le carré de Steve Jobs fait partie des stratégies marketing les plus célèbres de l’entrepreneur. En 1997, la marque Apple proposait de très nombreux produits et l’offre de la marque était devenue assez floue.

Steve Jobs a décidé de reprendre les choses en main en élaborant un plan pour le MacWorld de 1998. Il a dessiné un carré en partant du principe que les quatre côtés étaient les consommateurs et les professionnels d’un côté, les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables de l’autre.

 

Ce carré a été créé pour rappeler qu’il faut aller à l’essentiel, sans se perdre dans une profusion d’idées. Pour l’illustrer, Steve Jobs avait d’ailleurs déclaré : « Les gens pensent que se concentrer signifie dire « oui » aux choses importantes.

Mais ce n’est pas sa signification profonde. Il s’agit de dire « non » à la centaine d’autres bonnes idées disponibles ». En effet, Steve Jobs est toujours resté très attaché à ses valeurs : simplicité d’utilisation des produits, design épuré, service client très à l’écoute…

 

La qualité et le luxe des produits

Bien entendu, la croissance très impressionnante d’Apple repose sur des produits d’excellente qualité, au design souvent copié par la suite. Steve Jobs mettait un point d’honneur à concevoir des produits très innovants, basés sur les derniers développements des nouvelles technologies et industries.

Il ne lésinait d’ailleurs pas sur les dépenses pour créer les meilleurs produits possible. Le retour sur investissement était toutefois à la hauteur du montant engagé.

 

Une stratégie publicitaire très étudiée

La publicité faisait partie des priorités de Steve Jobs. Ses campagnes et ses slogans publicitaires ont marqué les esprits (« Think Different », « I’m a Mac »…).

Tout le monde ou presque se rappelle la campagne de lancement de l’iPhone en 2007 ainsi que le spot publicitaire réalisé par Ridley Scott et diffusé lors du Superbowl en 1984.

Les images étaient beaucoup mises en valeurs dans ses publicités pour faire parler l’imagination des consommateurs. Steve Jobs maîtrisait aussi l’art du mystère et faisait naître l’attente autour de ses nouveaux produits.

Il laissait libre cours aux rumeurs et aimait faire monter l’excitation avant la sortie d’un nouveau modèle.

 

Trouver un but à la compétitivité entre entreprises

La compétitivité entre les entreprises ne doit pas forcément être subie. Avec la mondialisation, toutes les sociétés, même les PME, sont soumises à une rude concurrence. Steve Jobs en jouait en « diabolisant » certaines entreprises dans le secteur du high-tech, comme IBM ou Android.

Cela lui permettait de passer pour le « héros » et de donner une bonne image d’Apple. Attention : à manier avec subtilité pour ne pas tomber dans la diffamation !

 

Miser sur la fidélité des utilisateurs

Lorsqu’on voit les immenses files d’attente devant les Apple stores à la sortie d’un nouveau produit, il y a de quoi être sidéré. En effet, Steve Jobs a réussi à faire des utilisateurs de ses produits de véritables inconditionnels de la marque.

Ils se comportent comme des ambassadeurs et vantent les louanges d’Apple à leur entourage.

 

Appliquer ces méthodes dans les stratégies des petites entreprises 

Les stratégies des petites entreprises doivent être soignées au même titre que les grands groupes. Quel plan marketing adopter et comment savoir si Steve Jobs aurait approuvé ces méthodes ?

Se donner les moyens de réussir

Alors que nous sommes en pleine mondialisation des produits et des services, les stratégies des petites entreprises peuvent sembler bien faibles au regard des multinationales. Pourtant, s’il y a bien une chose que Steve Jobs nous a appris, c’est qu’il faut croire en ses rêves.

Si le fondateur d’Apple a commencé dans un garage, il n’y a pas de raison pour que la plus petite des TPE ne décolle pas ! Bien sûr, il ne suffit pas d’élaborer de doux rêves, il faut aussi se donner les moyens d’entreprendre.

En 2019, les sociétés disposent de moyens techniques et logistiques dont Steve Jobs ne bénéficiait pas à son époque (logiciels de gestion de projet, supply chain…). Il faut donc en profiter. 

De même, ne lésinez pas sur les ressources humaines et logistiques pour la croissance de votre entreprise. Lorsqu’on est une petite société, on ne possède pas beaucoup de budget à allouer aux embauches et aux achats de matériel ainsi qu’à la publicité.

Pourtant, le retour sur investissement sera à la hauteur de votre engagement. Steve Jobs le savait bien, lui qui n’a pas hésité à dépenser 1,7 million de dollars pour un spot publicitaire diffusé durant le Superbowl !

Si vous n’avez pas les moyens financiers, cherchez comment débloquer de l’argent rapidement (trouver des sponsors, nouer des alliances entre sociétés, lancer une campagne de crowdfunding…).

 

Définir clairement vos objectifs

Avez-vous retenu la leçon du carré de Steve Jobs ? Les stratégies des petites entreprises doivent suivre cet exemple.

Posez-vous les bonnes questions avant de construire votre plan marketing afin de ne pas vous éparpiller.

 

Objectifs et stratégies des petites entreprises
Définir les objectifs stratégiques pour sa petite entreprise

 

Vous devez identifier :

  • Quelle est l’image de marque de votre entreprise ?
  • Quelle est votre cible ?
  • Quels sont vos points forts ?
  • Comment se porte votre secteur ?
  • En quoi êtes-vous différent de vos concurrents ?

Une fois que vous avez répondu à toutes ces questions, vous serez en mesure de construire une stratégie forte. Essayez de prévoir le plus possible sur le long terme et de respecter un planning.

Ainsi, vous parviendrez à augmenter votre base de clients de manière significative.

 

Miser sur la publicité

Les stratégies des petites entreprises ne doivent pas être fondées que sur la recherche de financement. Les TPE et les PME doivent aussi être capables de dépenser de l’argent dans un secteur-clé : la publicité.

Le bouche-à-oreille n’est absolument pas suffisant, vous devez concevoir une solide stratégie publicitaire pour faire connaître votre entreprise démarcher de nouveaux clients.

Heureusement, vous avez de nombreux supports à votre disposition :

  • Les supports print

Les supports print font partie des meilleurs biais publicitaires qui aient jamais été inventés. Une campagne de distribution de flyers vous permettra de vous faire connaître. Si vous souhaitez donner plus d’informations sur votre société, faites imprimer des dépliants, des brochures ou des catalogues. Enfin, de grandes affiches judicieusement placées sont un atout inégalable.

 

  • Les médias

Ne sous-estimez pas le pouvoir des médias. Si vous venez de créer votre entreprise, vous pouvez contacter les rédactions de votre région pour leur présenter votre société. Vous pouvez aussi payer pour la diffusion d’un publi-communiqué dans un journal ou pour un spot radio, voire un spot télé.

 

  • Le web

Il est indispensable d’être présent sur le web en 2019. Votre entreprise doit obligatoire avoir un site internet bien référencé et des pages sur les principaux réseaux sociaux. Les campagnes Adwords sont une très bonne alternative à la publicité traditionnelle. Pensez également au mailing de newsletters et au blogging, très utile pour apporter de la valeur ajoutée à son site internet.

 

Etre à la pointe de l’innovation

Pour terminer, rappelez-vous que si Steve Jobs était aussi bon dans tout ce qu’il entreprenait, c’était parce qu’il avait toujours une longueur d’avance sur le marché.

Ne vous contentez pas de reproduire ce que les autres font : soyez différent et innovant. Le secret de la réussite, c’est de parvenir à se démarquer grâce à des produits et des services à la fois qualitatifs et novateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *