Faire une brochure, à l’heure du tout numérique et d’une sensibilité accrue aux problèmes environnementaux, peut sembler obsolète. Mais, quand on est à la tête d’une entreprise, la réflexion s’impose.

Le tout numérique, et les économies qu’il génère, est une réalité. La sensibilité d’une large fraction de la population au réchauffement climatique, aussi.

Mais, la nécessité de soutenir l’activité par des actions de marketing adaptées, également. En ce qui concerne la réalisation d’une brochure, concilier ces trois réalités implique, incontestablement, de savoir pourquoi et pour qui la faire.

Plus que jamais, la décision de faire ou de ne pas faire une brochure doit faire l’objet d’une démarche réfléchie et d’un discours approprié.

 

Une brochure : pourquoi faire ?

Une entreprise se doit de communiquer sur ce qu’elle est et sur qu’elle fait. Il y va de sa survie.

Or, cette communication s’ajoute au flot incessant d’informations qui engloutit, en permanence, l’ensemble de la population et en tout cas les interlocuteurs privilégiés de l’entreprise, clients, prospects, partenaires et collaborateurs.

Et consommateurs, en général. Rien n’y résiste.

Et surtout pas les informations éphémères portées par les ondes. Qu’elles soient radiophoniques, télévisuelles ou numériques. Ou par les supports presse. Quotidiens, hebdomadaires ou mensuels. 

 

Une brochure: pourquoi faire?
Une brochure: pourquoi faire?

 

Dans ce contexte, les avantages d’une brochure apparaissent d’emblée. En effet, une brochure bénéficie de la longévité que lui donne le papier et elle permet de donner une information complète.

Ces deux atouts sont uniques et explique qu’une entreprise ne puisse pas se passer de faire une brochure, à un moment ou à un autre.

 

Longévité de la brochure

Le « papier », le « print », ça dure ! Mal employé, cela peut être embarrassant.

Mais utilisé dans les règles de l’art et en conformité avec le code de l’environnement, de même qu’avec le souci de respecter un label comme le label « imprim’vert », c’est un « must ».

Plus que tout autre imprimé commercial, une brochure est durable. On ne se débarrasse pas d’une brochure comme on peut le faire d’un tract. Car, elle peut toujours servir.

Cette longévité naturelle de la brochure peut être renforcée, si le soin mis à sa réalisation incite encore plus à la conserver. On peut le faire de plusieurs façons et les combiner entre elles. Citons-en au moins trois.

  • Tout d’abord, le design. D’évidence, une brochure bien faite, agréable à regarder et à consulter, dans un format original, se garde comme un beau livre.
  • Mais aussi, la qualité des matériaux utilisés. Papier et encres, bien sûr.
  • Et enfin, la « connectique embarquée ». Le papier peut servir de support à toutes sortes de procédés qui donnent la possibilité aux utilisateurs de « sentir » réellement le produit ou le service proposé, ou encore, par exemple, de se connecter à des vidéos visibles sur un mobile.

C’est ce qui explique que certaines brochures restent longtemps sur une étagère de bibliothèque ou un coin de bureau. A portée de mains de leurs utilisateurs.

 

Efficacité de la brochure

En plus de ses qualités techniques, une brochure peut être redoutablement efficace, si elle décrit l’entreprise et son offre de manière complète et maîtrisée. Tout ce qui est nécessaire doit y figurer, mais sans pour autant « noyer » ou « assoupir » son utilisateur.

En général, on distingue trois grandes parties. La première de couverture, les pages intérieures et la dernière de couverture. A noter, cependant, que toutes les brochures ne comportent pas systématiquement de couverture. 

 

Efficacité de la brochure
Efficacité de la brochure
  • La première de couverture présente globalement l’entreprise. C’est là que s’affichent son logo et sa « promesse ».
  • Les pages intérieures, organisées en grands chapitres, bien illustrées, donnent des indications précises sur les services ou les produits de l’entreprise.
  • La dernière de couverture dit comment l’utilisateur peut contacter l’entreprise et se rendre sur place.

On peut évidemment trouver la même chose en allant sur le site web de l’entreprise. Encore faut-il qu’elle en ait un et, dans ce cas, qu’il soit à jour, animé, et d’une navigation facile.

Mais, même si ces trois conditions sont réunies, une brochure reste plus performante. La consultation numérique ne vaut qu’en l’absence de brochure et pour accélérer une prise de commande.

Quant à elle, une brochure peut s’emporter partout et se feuilleter à tout moment.

 

Une brochure : pour qui ?

Globalement, on peut dire qu’il y a deux grandes catégories de brochures en fonction de ce que l’entreprise veut en faire. Ce qui dépend de ses cibles.

Une brochure peut ainsi avoir comme but soit de la présenter, soit de présenter son offre. De nombreuses formules mixtes, évidemment, existent aussi.

 

La brochure entreprise

Cette brochure est centrée sur l’entreprise en elle-même. Il y en a de deux sortes.

C’est d’abord la brochure prestige. Elle se doit de présenter la société sous son meilleur jour.

Rien ne doit être laisser au hasard. Mise en page, rédaction, illustrations, typographie, reliure, pliage, finitions, tout doit contribuer à inspirer confiance et à conforter les liens créés avec les utilisateurs.

Et on comprend qu’elle ne puisse pas être distribuée dans n’importe quelle condition. Ce serait la dévaloriser et dévaloriser avec elle l’image et le savoir-faire de l’entreprise.

brochure entreprise a4 pas cher

Une brochure entreprise, c’est une brochure qu’on donne dans des moments clés de la vie de l’entreprise.

C’est aussi la brochure qui rend compte de l’activité de l’entreprise. Autrement dit, le rapport d’activité.

Le but est bien différent que celui de la brochure prestige. Il s’agit de présenter les résultats de l’activité, et non plus l’activité elle-même. Ils sont forcément austères.

Quoiqu’il en soit, même si la marge de manœuvre pour en faire état est relativement limitée, il n’empêche que cette brochure est aussi un bon moyen de valoriser l’entreprise et d’en faire la publicité. Et souvent, indépendamment de ses résultats.

 

brochure entreprise format A5 paysage
Le format de brochure A5 paysage fonctionne particulièrement bien pour les brochures d’entreprise.

 

A noter qu’en complément du rapport d’activité, il est très intéressant de faire une brochure périodique, sous forme de journal ou de magazine d’entreprise.

Destinée, principalement, au personnel et aux partenaires de l’entreprise, la lecture de cette brochure, mensuelle ou trimestrielle, humanise ses résultats, en montrant sa dynamique et son travail au quotidien.

 

La brochure « offre et service » de l’entreprise

C’est souvent la seule brochure à laquelle on pense quand on parle de brochure d’entreprise. C’est celle qui présente l’offre produit de manière détaillée. Par gamme de produits, quand elle reste générale et produit par produit, quand la présentation est exhaustive. Dans ce dernier cas, la brochure devient catalogue.

La formule catalogue a eu son heure de gloire avec le développement de la Vente Par Correspondance (VPC). On se souvient encore des célèbres et pesants catalogues de Manufrance, La Redoute, des 3 suisses ou de la Camif. Il faut reconnaître que la généralisation d’internet a rendu ce type de catalogues désuet. Et le fait est que ces catalogues n’ont pas empêché ces mastodontes de la VPC de connaître des échecs retentissants.

 

La brochure offre et service de l'enterprise
La brochure offre produit et service de l’entreprise

 

Cela dit, non seulement, la brochure gammes de produits a toujours autant sa place dans les stratégies de vente, mais elle est devenue une occasion privilégiée de valorisation de l’entreprise. Grâce à des brochures de plus en plus sophistiquées et à des finitions impeccables.

Et quand les gammes de produits sont restreintes, on retrouve la formule catalogue, mais dans des formats beaucoup plus légers et élaborés que les gros catalogues d’autrefois.

Ce qui fait la grande valeur de ces brochures, c’est qu’elles permettent à leurs utilisateurs d’avoir une idée de toute l’offre produit d’une entreprise, en un coup d’œil.

Et de pouvoir, bien sûr, la consulter à tout moment et facilement. Dans de grandes conditions de confort visuel. Ce que ne permet pas la navigation sur un site internet.

A noter, là aussi, que ces brochures peuvent être utilement complétées par des brochures de type manuel technique. Il s’agit, avec ces brochures, de valoriser la technicité acquise par l’entreprise et de soutenir son effort marketing sur les produits associés à un manuel technique, comme ses prototypes.

 

Moins de brochures, mais des brochures plus ciblées et de meilleure qualité

Développement d’internet et problématique environnementale ont eu pour effet de réduire le recours massif aux brochures, mais le besoin en brochures a évolué et quantitativement, il constitue toujours une part considérable des travaux d’imprimerie.

De sorte qu’aujourd’hui, du fait de la diversification des besoins et de l’augmentation qualitative des brochures distribuées, la part de celles-ci dans le budget communication des entreprises reste constante, voire même s’accroît. D’où l’intérêt de recourir à des sites spécialisés comme PrintBasPrix pour réduire le coût de cette part, sans pour autant perdre en qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *